Utilisateurs
Bonjour, Anonymous
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 13

Actuellement :
Visiteur(s) : 3
Membre(s) : 0
Total :3
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Activité du Site

Pages vues depuis 13/10/2010 : 690 264

  • Nb. de Membres : 13
  • Nb. d'Articles : 122
  • Nb. de Forums : 6
  • Nb. de Sujets : 6
  • Nb. de Critiques : 2

Top 5  Statistiques

Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

  

 

  Croire ou ne pas croire...

Jeudi 24 avril 2014 @ 17:39:19   Auteur: stirn

Rechercher dans C'est mon avis (sous-entendu implicite)

Il y aurait les croyants et les athées, pire encore, les agnostiques : quelle fumisterie !

Ce que je crois, n'étant pas "croyant", au sens religieux du terme, c'est qu'il existe ce que l'on pourrait appeler une réalité métaethique : non pas même métaphysique, comme s'il s'agissait d'un autre monde en dehors de celui que nous connaissons, mais plutôt d'une réalité inaccessible à nos sens. Nous serions donc comme nos animaux domestiques, mais avec qui plus est, tout l'orgueil qui caractérise le genre humain. Ce dernier se croyant seul capable de juger de ce qui est bien et de ce qui est mal.

1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

 

 

  Ipseite

Lundi 31 mars 2014 @ 01:01:04   Auteur: stirn

Rechercher dans C'est mon avis (sous-entendu implicite)

Définition du Larousse : "Ce qui fait qu'un être est lui-même et non pas autre chose."
Mais qu'est-ce qu'être soi-même ?
Une telle chose existe-elle réellement à l'exclusion de toute autre ?
L'égo est-il en cela un être unique, c'est à dire une entité substantielle et toujours égale à elle-même et à nul autre ou ne serait-ce pas plutôt l'expression dans la durée d'une énergie fondamentale et universelle au travers d'une forme physique et matérielle déterminée occasionnellement dans le temps et l'espace qui lui sont impartis ?

Note : "

Tout cela nous pouvons l'appeler mémoire au sens large, entendue donc au sens de la conscience et de l'inconscient, mais aussi bien de la totalité organique et biologique que de l'ensemble de notre être psychologique, neuronal, psychique, voire même spirituel et moral.

(Voir "Matière et mémoire" par H. Bergson)

"

 

 

  De l'informel au néant

Mercredi 26 mars 2014 @ 09:13:19   Auteur: stirn

Rechercher dans La philo des Membres

"Ce n'est qu'une simple formalité" : telle est l'expression péjorative par excellence, tant il est vrai que l'information néantisante a étendu ses propres complexités, depuis la plus banale de nos expériences quotidiennes, jusqu'au sein même des sciences les plus avancées. L'informel n'est pas rien, le néant n'est pas rien, mais juste une forme vide de contenu, tel qu'un récipient vide n'est pas rien non plus. C'est pourquoi le formalisme n'est pas davantage notre propos.


 

 

  Vérité

Jeudi 05 décembre 2013 @ 01:23:32   Auteur: stirn

Rechercher dans Faîte le test

Peut-on regarder la réalité en face sans devenir totalement fou...

Que sommes-nous "dans cette existence précaire que nous menons" ? (Fight Club)


 

 

  Le voyage dans le temps, c'est de la daube !

Jeudi 21 juin 2012 @ 08:42:01   Auteur: stirn

Rechercher dans C'est mon avis (sous-entendu implicite)

On ne peut pas retourner dans le passé parce que le passé n'est plus, et on ne peut pas plus aller dans le futur, puisqu'il n'est pas encore arrivé.

L'homme vit l'essentiel de son existence en pensée (je pense, donc...) : il y trouve certes des sensations merveilleuses, mais c'est aussi souvent très cher payé. Lorsque l'on en vient à prendre le rêve pour la réalité, ça vire la plupart du temps au cauchemar.
 

 

Lire la suite... 656 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

 

Page chargée en : 0.0928 seconde(s)